Error!

search

PHLOX “ Moelleux ” Saint-Saphorin AOC

« Phlox » est le nom d’une fleur de nos jardins, dont l’odeur rappelle celle de ce vin

29,00 CHF
Quantité

This product has a minimum quantity of 6 and sold by 6
Dégustation Nez subtil sur des notes d’agrumes, d’abricots secs et de coing. Au palais, ce vin est riche, puissant et tout en élégance. On y retrouve des arômes de fruits compotés, auxquels se mêle la fraîcheur des agrumes. Ce vin est un concentré d’arômes et sa vivacité tout comme sa fraîcheur en finale en font un nectar exceptionnel.
Garde 10 à 20 ans.
Accord mets et vins Foie gras, fromage corsé, dessert à base de pommes, d’agrumes ou chocolat.
Histoire « Phlox » est le nom d’une fleur de nos jardins, dont l’odeur rappelle celle de ce vin.
Culture de la vigne Vignoble en terrasses bordant le lac Léman. Pente de 30%. Culture entièrement manuelle. Densité de plantation 8’000 ceps/hectare. Rendement 0.4 kg/cep.
Cépage Chenin blanc.
Terroir et sol - climat Les roches qui constituent le soubassement de Lavaux appartiennent à la molasse ou au grès, vaste ensemble de roches sédimentaires. Ces roches ont vu le jour lors de la formation du massif alpin. En surface alternance de gravier et de sols argileux plus lourds.
Vinification Lorsque août et septembre sont secs et chauds le chenin sur-mûrit et le raisin donne alors un vin rare, dont douceur et acidité se conjuguent dans la ligne des grands vins moelleux. Le vin surmaturé est issu de raisin majoritairement botrytisé (pourriture noble). Pressurage lent de 8 heures, fermentation alcoolique dans d’anciennes barriques, sans fermentation malo-lactique. Puis élevage pendant 12 à 20 mois. Moelleux ou Grains nobles (plus de 80 grammes de sucre résiduel).
Alcool 14 % à 15 % vol.

Le Domaine
C’est en 1983 que Louis-Philippe Bovard -10ème génération du nom- a pris la tête de ce Domaine familial de 13ha. avec pour objectif d’amener ses vins à un niveau de reconnaissance international. Avant-gardiste, on lui doit entre autres l’introduction de nouveaux cépages à Lavaux (Chenin Blanc, Sauvignon Blanc et Syrah), l’étude des terroirs et des climats à Lavaux, l’élevage du chasselas sur lies et en barriques, la création du Conservatoire mondial du chasselas (ayant pour objet la recherche d’anciennes variétés de haute qualité de ce cépage), ainsi que la mise en valeur d’une importante collection de vieux millésimes de Dézaley. Le domaine a obtenu les plus hautes distinctions. Il figure parmi les icônes du vin Suisse et bénéficie d’une reconnaissance internationale.

Reconnaissance et renommée
Figurant au palmarès de Robert Parker depuis 2015 (avec 17 vins notés de 90 à 93 points), Louis-Philippe Bovard, avec 5 autres vignerons, s’est vu décerner en 2016 le titre d’«Icône du vin Suisse par le guide Gault&Millau. Louis-Philippe Bovard fait partie des membres fondateurs de la Baronnie du Dézaley, d’Arte Vitis (vignerons novateurs vaudois) et de la Mémoire des vins Suisses.